REPONSE A EVARISTE MPWO PAR IKONGA

Evariste,
Si vous m’avez bien lu  précédemment sur la notion d’indépendance comme acte historique de libération et d’autonomisation d’une colonie, vous ne pouvez pas revenir sur ce sujet avec des termes que vous utilisez ici. Si vous continuez à le faire, cela montre un refus délibéré de votre part de comprendre. Mais je sais que vous avez toutes vos facultés pour comprendre ce que j’explique depuis. On ne peut pas continuer à échanger avec quelqu’un qui affiche de la mauvaise foi juste parce qu’il veut délibérément contester  une proposition, un projet.
Vous ramenez tout sujet, tout échange sur le projet CET. C’est votre choix et votre liberté de le faire. personne ne vous l’empêche, et personne min plus ne vous contraint d’accepter le CET. Mais ce que nous souhaitons c’est qu’au-delà du point de  vue opposé, de l’avis diférent que vous affichez au projet, vous ameniez aux Congolais un autre projet alternatif  libérateur pour le pays. Mais contester pour contester ne sert à rien. cher ami. On a souvent vu cela par le passé. Cette logique ne nous aide pas tous. Elle ne construit pas.
Avez-vous une alternative crédible? Alors  exposez-la aux Congolais et nous avançons avec cette nouveauté libératrice. Continuer simplement à s’égosiller quotidiennement : ”Nous voulons chasser Kabila!, nous voulons chasser Kabila!, mais sans rien proposer de crédible, est juste une perte de temps. Car Kabila s’en moque et il continuera à s’en  moquer. si rien de positivement concret ne prend place.
*On conteste l’accompagnement et l’aide de l’ONU? D’accord. Mais, on constate que cette ONU qu’on conteste est bien là au Congo bien avant le projet  CET, et  ce n’est pas le  projet CET qui en impose la présence et la nécessité  de l’ONU. Ces dernières  s’expliquent et s’imposent par elles-mêmes face à la f actualité de la réalité douloureuse congolaise par les temps qui courent.  Entre autres: illustration qui ne peut être démentie: Le CCC (cf la dernière sortie du compatriote Bafwa et Cie) vient d’écrire, par la force des choses depuis l’Europe, au même Conseil de Sécurité de l’ONU pour appeler au secours face à notre douleur et impuissance devant ce qui barde au Kivu et au Kasaï. Vous ne direz pas que c’est  Ikonga Wetshay et le CET, par ce fait, qui seraient en train de se moquer de l’indépendance du Congo, cher ami?   Mais je ne vous ai pas vu péter un seul mot là-dessus non plus : un seul mot en opposition aux rédacteurs de cette lettre. En fait, ceux qui clament que composer avec l’ONU c’est brader l’indépendance du Congo, avaient déjà fait appel, par le passé,  à cette même ONU en contexte critique, ONU dont la présence actuelle au Congo n’est qu’un simplement prolongement de la résolution antérieure. Quelle serait alors la faute du CET face à ce qui existe  déjà (- la présence de l’ONU au Congo) ?
*Quand on est suffisant et indépendanton n’appelle pas au secoursL’indépendance comme acte historique de libération et d’autonomisation (divorçant d’avec une domination) n’occulte pas la coopération et l’appel à l’assistance ou au secours, en cas difficulté ou de crise. Il faut savoir nuancer les deux notions(indépendance, d’un côté, et appel à l’aide, de l’autre) qui,  tout en étant différentes, ne sont ni antithétiques, ni  moins interférentes. je crois que c’est le temps de noter cela. Que l’extrémisme ne nous aveugle pas et ne nous desserve pas. La tendance à l’isolement extrême doit être dosée, surtout pondérée  en fonction de circonstances et de de réalités.   Si on mêle tout fanatiquement, on se perd. Un discernement prudent vaut la peine en tout, davantage dans la situation du Congo, un pays aux enjeux complexes au cœur de la globalisation en marche. On doit quitter l’euphorie quotidien et l’étourdissement de ndombolo pour apprendre à faire des choix réalistes et non fanatiques sentimentaux   qui nous défavorisent face  à la subtilité rationnelle des autres qui agissent efficacement sans crier sur le toit comme nous le faisons inefficacement à lnigueur des journées. Entendre qui peut.
Ikonga W. Wetshay.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: